Un projet Drumbeat pour protéger votre vie privée sur Internet

J’ai découvert via Numerama qu’un des projets Drumbeat (des projets ouverts à tous, même à vous !) de Mozilla visait à créer des « Privacy Icons » que les sites pourraient afficher afin d’indiquer à leurs utilisateurs ce qu’ils s’autorisent à faire avec vos données personnelles.

Un peu à la façon des icônes Creative Commons qui permettent de savoir ce que vous avez le droit de faire avec le contenu d’un site ou d’une œuvre.

(Vous pouvez d’ailleurs en avoir un aperçu dans la page Mentions légales de ce blog, le contenu étant sous licence BY-NC-SA : vous pouvez copier ou réutiliser mon contenu à condition que la paternité soit indiquée, que ce ne soit pas pour une utilisation commerciale et que le document que vous aurez crée en utilisant mon contenu soit également soit licence BY-NC-SA).

Logo projet Privacy IconsEnfin un moyen simple de comprendre les politiques de sites comme Facebook en matière de vie privée ? Ma foi, ce ne serait pas un mal !

Il s’agit là d’une excellente initiative, mais je me pose tout de même la question du taux d’adoption de ces logos si ce projet aboutit (ce que je souhaite !).

En effet les sites qui exploitent vos données et les vendent à des tiers n’auront aucun intérêt à l’indiquer sur leur site ! A part si cela devient législatif ou bien qu’une charte soit signée entre les grands acteurs du web.

Pour sa part, Mozilla pense qu’une fois que ces icônes auront commencé à être adoptées, les sites ne les affichant pas devront tout simplement être considérés comme « dangereux ». et que donc il faudra s’en méfier. C’est un peu radical, mais si cela peut faire avancer le débat sur la vie privée et donner un peu de transparence aux utilisations faites par certains sites de nos données (plutôt que de lire leurs interminables privacy policies), je suis pour.

A terme, une extension Firefox pourrait même vous alerter si ces logos ne sont pas présents sur un site alors que vous allez lui donner des informations privées (en remplissant un formulaire).

Mozilla Privacy Icons

Envie de participer à ce projet ? C’est possible, et c’est là tout l’intérêt des projets Drumbeat : faire participer ceux qui le souhaitent autour de projets pour « keep the web open » :

Merci à Numerama pour l’info !

2 réflexions au sujet de « Un projet Drumbeat pour protéger votre vie privée sur Internet »

  1. Cette (bonne) idée de Creative Commons de l’identité numérique avait déjà été énoncé par Olivier Ertzcheid sur son blog Affordance.info. Il me semble que tu ne le mentionne pas, je poste donc un lien vers celui-ci et encourage tout le monde à le lire pour compléter le présent billet : Pour des « creative commons » de la présence numérique

    Je n’ai pas grand chose à ajouter à son article avec lequel je suis entièrement d’accord. Et plus particulièrement concernant la grande faiblesse des « chartes » qui n’engagent (en réalité qui n’engagent pas juridiquement donc qui n’engagent PAS, en pratique :-/) « politiquement » et « médiatiquement » que ceux qui les signent et ne constituent souvent seulement de belles déclarations de principes.

    La propriété littéraire et artistique aurait besoin d’un bon coup de balai, personne ne s’y met sur le plan législatif et réglementaire donc la société civile a commencé à attaquer le problème sur le terrain du contractuel (licences CC) et c’est une très bonne solution !
    Il faut à présent imaginer qu’en des circonstances similaires (rien de sensationnel du côté législatif / réglementaire ne voit le jour à ce sujet), une solution similaire (un contrat BtoC voire même « CtoC » standard, clair et licite type CC) donnera d’aussi bons résultats.
    On est sur la bonne voie, continuons à garder espoir.

    1. Déjà, merci pour ce commentaire (premier commentaire sur ce blog, ça se fête !).

      Effectivement le billet d’Affordance est très intéressant et rempli de bonnes idées, tout comme les commentaires (il faut que je prenne le temps de lire les deux liens donnés par Calimaq, ils ont également l’air très instructifs).

      Une charte est rarement efficace car elle n’engage pas vraiment, mais surtout comme tu le soulignes parce qu’il y a peu de signataires (qui oublient bien vite qu’ils l’ont signé en effet).
      Et de son coté une loi est tout d’abord rapidement dépassée (l’exemple Hadopi ?) et limitée à un territoire.
      Après on pourrait dire qu’au moins avec son initiative de charte NKM a voulu médiatiser le débat et sensibiliser le grand public, ce qui n’est déjà pas si mal (qui avait signé cette charte au fait ?).

      Donc créer des Creative Commons de l’identité numérique serait une excellente chose, mais qui sera difficile à mettre en place (quand on voit que les Creative Commons elles mêmes ont parfois du mal à se faire reconnaître- mais la jurisprudence commence à leur donner raison). Mais je suis pour bien sûr ! Après quelle forme prendraient-elles, conçues par quels acteurs, avec quelle autorité, toute la question est là.

      Enfin, un contrat « CtoC » façon « ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse » (les recruteurs acceptant de ne pas aller fouiller l’identité numérique privée de leurs candidats, etc.), ce serait top, mais je crains d’être trop peu naïf envers l’humanité pour y croire ;-).

      Sinon j’avais repéré ce plugin qui me semblait pas mal mais après l’avoir essayé je me suis aperçu qu’il fonctionnait avec peu de sites (du moins parmi ceux que je visite). Dommage, c’est également une belle initiative, même si ne s’intéressant pas exactement au même sujet que cet article (réputation et sureté d’un site pour ce plugin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>